Tito moss & flowers

20140107-195859.jpg

Le kokedama est une boule de mousse dans laquelle s’épanouissent des plantes ou arbres.
J’avais déjà essayé auparavant mais le résultat n’était pas terrible… L’arbre était resté en bonne santé mais la mousse avait fini par sécher, rendant la composition sans vie.
En me baladant sur la toile pour admirer les merveilles d’autres créateurs de kokedama, je suis alors tombé sur un site (Tito-moss) qui en proposait à la vente. J’ai tout de suite pris contact pour savoir s’il etait possible de passer commande, mais surtout pour savoir s’il livrait en france. Malheureusement pour moi non, la législation pour l’importation des plantes est très disuasive… Mais j’ai cependant reçu un accueil chaleureux.
Fumie m’a toutefois proposé de m’apprendre à réaliser ces petites merveilles. Et je tiens donc à la remercier pour les nombreux échanges et explications qu’elle a pu m’apporter et continue à m’apporter sur les kokedama ou sur le bonsai.

Son site : http://tito-moss.net

The kokedama is a ball of moss in which flourish plants or trees.
I had tried to make one, but the result was not right… The tree was still healthy but the moss had dried, making the composition lifeless.
Surfing the web, and admiring wonders of others kokedama’s creators, I found this web-site (Tito-moss) which sale ones.
I immediately took contact to ask if it was possible to order, but also if she send to France. And unfortunately for me, not, the legislation for the importation of plants is very disuasive… But I received anyway a warm welcome.
Fumie offered to teach me how she makes these little wonders. And I would like to thank her once again for the many discussions we had and explanations she brought me and continues to bring me about kokedama or bonsaï.

Website : http://tito-moss.net

20140107-200408.jpg

20140107-200416.jpg

20140107-200423.jpg

20140107-200429.jpg

Centro bonsai Tenerife

L’hiver arrive et j’ai commencé à protéger mes plantes. J’en ai profité pour faire une photo des plantes que j’ai acheté à jose acuna sur le blog Centro bonsai Tenerife : des plantes pour faire des kusamono ou shitakusa.
On y trouve, sur son blog, plus d’une centaine de variétés dont beaucoup d’espèces japonaises que l’on retrouve dans les grandes expositions japonaises.
Je vous invite à aller y faire un tour si vous ne le connaissez pas.
Un grand merci à lui pour la qualité des envois et des plantes.

The winter is coming and I began to protect my plants.
I took the opportunity to take pictures of plants I bought on jose acuna’s website called Centro Bonsai Tenerife : plants to make kusamono and shitakusa.
There are, on his website, more than one undred varieties which can be found in the major japonese exhibition.
I invite you to visit his website if you don’t know it.
Thanks to him for the quality of his packages and plants.

Composition with some plants (Kusamono)

20140106-210625.jpg

20140106-210636.jpg

20140106-210644.jpg

20140106-210707.jpg

Davalia tyermanii & davalia tyermanii « Sekka »

Davalia tyermanii est communément appelée « fougère pattes de lapin ». C’est une fougère qui se veut à la fois épiphyte et terrestre.
Chez moi, elles sont exposées à l’ombre sous les étagères. Je les rentre quand les températures descendent sous les 8°C et je les laisse dans une pièce non chauffée, près de la baie vitrée (elles n’ont pas de soleil direct) sur un plateau avec de la perlite afin de garder une humidité suffisante.
J’arrose en les bassinant.

20131201-010657.jpg

La davalia tyermanii « Sekka » a les mêmes exigences.
C’est une version avec « les pattes » moins longues, elle a la forme d’une crête de coque.
Elle pousse très compact.

20131007-140114.jpg

20131007-140129.jpg

20131007-140144.jpg

Poterie de l’atelier Shibui.

20131007-134926.jpg

20131007-135042.jpg

Voilà une bouture dans un des pots de ma création…

20131007-135231.jpg

Orchidée d’origine japonaise Habenaria radiata

Pecteilis radiata (syn. Habenaria radiata), Fleur de héron blanc, Orchidée frangée ou Sagiso (鷺草) est une orchidée d’origine japonaise.
Malheureusement cette plante, victime de sa beauté, est en voie de disparition à force de cueillette excessive dans son habitat naturel.

De jolies légendes entourent de plus cette belle orchidée. J’en ai trouvé deux version sur la toile :

1) La première légende raconte que, durant la période de conflits, une jeune fille du château de Setagaya (Tokyo) envoya une lettre pour aider son cher et tendre amour parti à la guerre. Elle confia cette lettre à un héron blanc pour la lui transmettre. Cependant, le héron fut abattu et tomba à terre.
Depuis, pousse à ce lieu une belle fleur nommée  » fleur du héron blanc ».
Cette fleur est également devenue la mascotte de la salle de Setagaya.
( Source : http://www.maillot-bonsai.com/)

2) There is a quaint story, still told in the Setagaya Ward of Tokyo ( of which the Sagiso is the official flower) explaning the origin the flower`s egret-like shape.
During the period of civil wars (Sengoku Jidai), a maiden in distress at the old Setagaya Castle sent out a call for help by attaching a message to the foot of an egret. Somewhere during its flight, the unfortuante bird was shot down, pierced by an arrow.
On the spot where it landed, it is said that sagiso sprouted- with petals spread like wings in flight.
(http://blog.alientimes.org/2011/08/sagiso-%E9%B7%BA%E8%8D%89-flying-egret-orchids-now-rare-and-thus-even-more-delightful/)

20130914-233738.jpg

20130914-233752.jpg

20130914-233802.jpg

20130914-233934.jpg